Les garde-côtes américains saisissent pour 63 millions de dollars de drogue au large des côtes du Venezuela

Les garde-côtes américains (USCG) ont signalé vendredi la saisie de quelque 2 177 kilos de cocaïne au large des côtes du Venezuela, d'une valeur d'environ 63 millions de dollars.

« Cette cargaison est le résultat de deux interdictions », a ajouté le service des garde-côtes du sud-ouest des États-Unis, précisant qu'il s'agissait de deux opérations conjointes différentes avec la marine royale néerlandaise et les garde-côtes néerlandais des Caraïbes.

La cache de drogue a été déchargée jeudi à Port Everglades, dans le comté de Broward, ont rapporté les autorités.

Les événements se sont produits mardi dernier aux premières heures de la matinée, lorsqu'un navire de la Marine royale néerlandaise et un détachement de police des garde-côtes américains effectuant une patrouille anti-drogue « ont identifié un navire soupçonné de trafic de stupéfiants dans les eaux internationales ».

Les suspects ont pris la fuite et les garde-côtes ont ouvert le feu. Le hors-bord a pris feu et a coulé. Trois des passeurs ont disparu et leurs corps n'ont pas été retrouvés. Ce vendredi, les autorités conjointes des Pays-Bas et des Etats-Unis ont suspendu les recherches, selon la presse.

« La décision de suspendre les efforts de recherche actifs n'est pas une décision que nous prenons à la légère, et la Garde côtière s'efforce d'enquêter sur l'incident conformément à la politique de la Garde côtière », indique le communiqué des affaires publiques du district 7 de la Garde côtière.